Développer la Kodak Double-X

Même si c’est un film dit “de cinéma”, la Kodak Double-X n’est pas très différente d’un film noir et blanc classique. Le film peut donc être développé avec n’importe quel développeur photo classique, selon le même procédé.

NB : Ce n'est pas le cas des films couleurs pour le cinéma (le fameux Motion 3 de chez Kodak, qui sert de base aux film Cinestill) qui possèdent une couche de protection s supplémentaires par rapport au film photo : Le "RemJet", qui doit être dissous au développement. On utilise pour celà une chimie ECN-2, différente du procédé C-41 utilisé pour la photo. Il est cependant possible de développer du film de cinéma en traitement croisé dans du C-41, mais cela ruine une grande partie de la dynamique et du rendu colorimétrique du film.

Tu pourras trouver un ensemble de combinaison d’exposition et de développeur pour la Kodak Double-X en suivant ce lien.

Si tu développe en laboratoire, et que ton magasin fait des difficultés, n’hésite pas à leur transmettre cette ressource. Il peuvent également s’aligner sur le traitement de la Cinestill Double-X.

Autrement, tu peux t’adresser à l’Atelier Photolix, qui développe par correspondance et traite ce genre de film sans soucis

Si tu veux vraiment développer le film dans un révelateur "cinéma", tu peux utiliser le D-96, disponible ici.