Puisqu’il vaut mieux tard que jamais, une série de photo de rue faite avec la Kentmere 400 de la box de février, durant le premier confinement, dans les rues vides du kilomètre m’entourant. C’était la première fois que j’essayais de la photographie de rue avec un reflex (un Canon A1), et ça se prêtait bien à la tranquillité des rues, et le grain rétro s’accommodait bien du lieu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.