L’exercice du StoryBoard

Le storyboard est un exercice courant pour ceux qui s’intéressent au cinéma. Le photographe lui, préfère concentrer la narration sur une seule.

Un film, c’est 24 photographies en une seconde. Cependant, si l’on y réfléchi, beaucoup de ces images sont inutiles pour l’histoires, et ne sont là que pour donner l’impression de mouvement. On peut simplifier chaque film en un liste de compostions photographiques qui s’enchaîne : c’est le storyboard.

Au cinéma, on l’utilise pour mettre en image la narration, préparer les l’enchaînement des plans et s’assurer de la logique spatial du placement de la caméra. C’est un outil essentiel dans la production


Source : Surabhi Naik

S’il est souvent dessiné, il peut également être photographique. C’est un bon exercice pour penser la narration dans l’image, et il est plus facile de raconter une histoire en 7 ou 8 images qu’en une seule.

Le roman photo

Un peu désuet aujourd’hui, le roman photo a connu ses heures de gloire dans les année 1960 à 1970. A mi-chemin entre photographie et bande dessinée, c’est également un genre qui éclate la narration sur plusieurs images pour raconter une histoire.

C’est un média qui a beaucoup été repris dans les cultures “underground”, et qu’on a aussi retrouvé dans différents type de magazines plus ou moins “grand public”…

Le roman photo, c’est un film qui n’a pas dépassé le stade du storyboard (et qui a l’avantage de coûter beaucoup moins cher à produire !)

Aujourd’hui, il est facile de réaliser un petit roman photo, en ajoutant du texte avec un outil de retouche.

Le texte vient ajouter une couche de sens, mais il faut bien prévoir où le placer dans la composition des images

La photo sous-titrée.

Aujourd’hui, les deux pratiques se recontrent : Des photographe sous-titre certaines photo, en reprenant l’esthétique des sous-titre de cinéma, pour ajouter une phrase, une réplique pour renforcer une narration déjà présente dans la composition de l’image.

Bien souvent, l’ajout de texte sur une photo est une pratique courante sur les réseaux sociaux (où l’on ajoute sa citation favoris sur un beau coucher de soleil).

Cependant, l’usage du texte dans l’image, que ce soit à la prise de vue ou en post-traitement peut être un outil créatif puissant, en trouvant l’équilibre entre texte, image et narration.