Composer avec les ombres (en photo de rue)

On peut souvent lire que la photographie, c’est écrire des images avec la lumière. Pour moi, le photographe écrit autant avec la lumière qu’avec l’ombre.

Place le sujet dans la lumière

En photographie noir et blanc, jouer avec le contraste va te permettre de renforcer tes compositions, de renforcer voire de créer une narration dans ton image.

Dans cette image, le photographe a repéré un rayon de lumière dans la rue, et a simplement attendu le bon moment pour déclencher. Le sujet de la photo émerge de l’ombre, et le spectateur peut immédiatement l’identifier comme le point d’intérêt central.

Pour créer un effet similaire, il va s’agir de travailler l’exposition de la photographie, faisant la mesure de la lumière sur la zone la plus claire de l’image, et en laissant tomber naturellement les ombres. Pour cela, pointe le centre de ton viseur sur l’endroit le plus clair de l’image, et reporte les réglages donnés par la cellule. Tu peux ensuite recomposer ta photo sans modifier les réglages : Tu sera ainsi certains d’avoir le maximum de détail dans les hautes lumière.

Tu peux également jouer légèrement de la compensation d’exposition pour sous exposer ton image (-1 diaph) : Les ombres seront alors plus sombre, et ton image plus contrastée. Tu conserveras également plus de détail dans les hautes lumières

En utilisant un film très contrasté (comme celui de ta Box de Février) tu obtiendra un résultat semblable.

En photo de nuit

C’est une technique qui fonctionne également très bien en photo de nuit, comme dans l’image suivante.

Jouer avec les taches de lumière, et exposer pour l’intérieur des bâtiment éclairés te permet de créer un effet de “cadre dans le cadre”. C’est à dire, un cadre à l’intérieur de ton image, qui vient renforcer l’attention sur le sujet de la photographie. Ici, le décor importe peu, et l’environnement sombre n’est là que pour renforcer la scène intérieure éclairée.

Dans cette image, la lumière de la vitrine sert d’éclairage aux personnages de la photo, et permet d’organiser la narration, entre la femme seule au premier plan, et le couple qui s’embrasse à l’arrière plan. Si l’on fait attention, la majorité de l’image est composé d’ombre. La lumière vient organiser la construction graphique de l’image, et les ombre découpent les différentes scènes.

La silhouette

Il est également possible d’utiliser le contraste non pas pour mettre en lumière le sujet, mais au contraire, le dissimuler sous forme de silhouette. Une technique qui peut permettre d’ajouter du mystère à l’image.

Dans cette image, le sujet sombre est placé sur un fond plus clair. Seul le visage émerge légèrement, sans qu’on puisse le distinguer réellement, donnant un côté impersonnel au personnage.

Ici, le cycliste est totalement dans l’ombre, et se détache simplement sur le fond plus lumineux, comme s’il faisait partit de l’ombre projetée des bâtiments alentours.

Composer entre ombre et lumière

En photographie noir et blanc, le contraste est un outil puissant pour renforcer la composition d’un image. L’équilibre entre les zones claires et sombres permet bien souvent de s’assurer de la lisibilité d’une image, même chargée.

Dans cette image, les ombres allongées des personnage viennent renforcer les lignes des bâtiments, et amènent directement le regard vers les sujet. La lumière réfléchie sur les visage permet d’identifier rapidement la joueuse de guitare et la passante comme les sujets principaux de l’image. Tout ça, simplement grâce au contraste de l’image et le placement des ombres et de la lumière.

Conclusions

Partir à la recherche de scène contrasté permet d’améliorer la composition de tes images, et place idéalement ton sujet dans la lumière (ou a contre-jour pour un effet silhouette) donne des clés de lecture au spectateur pour la lecture de ta photographie.

C’est surtout vrai en photographie de rue, où les images sont souvent plus difficile à cadrer proprement que dans d’autre genre. Mais c’est également un outil puissant pour travailler en portrait, en nature morte et en photographie architecture. L’ombre permet de renforcer la lumière, de souligner des lignes de forces… C’est également un bon moyen pour donner du caractère à tes images.

Lors de tes balade, essaye de repérer les endroits de fort contraste, et attarde toi quelques instant avec ton appareil photo. Observe le mouvement des ombres des passant, comment la lumière s’organise et change selon les mouvements de la foule. Cherche ensuite à intégrer cette donnée dans la composition de ton image. Et n’oublie pas d’exposer pour les hautes lumières (la partie la plus claire de l’image) !