A l’ombre de la treille

J’ai choisi pour ce défis d’utiliser mon Minolta SRT101 avec la fomapan 400 avec une série sur Lille pendant les vacances de Noel.

Première utilisation de la Foma et quasi premières séries en NB, je m’étais amusé il y a 2 mois avec la Washi Z au grain moins prononcé à mon sens que la Foma.

La série ‘A l’ombre de la treille’ est une recherche sur le Low Key en clin d’oeil avec la région ou j’habite désormais ou la treille et une pergola ou l’on s’abrite du soleil. La cathédrale de la treille à lille est un lieu assez sombre ou la pierre bleue domine.

A la fin des années 90 l’architecte Lillois Pierre Louis Carlier a travaillé à la rénovation de cet édifice en proposant notamment un travail singulier sur la façade de l’édifice réalisée en marbre translucide autoportant qui compose un jeu intéressant avec la lumière et les ombres.

J’ai essayé d’illustrer ce jeu de textures par le blanc qui émerge de l’architecture qui reste à l’ombre de la treille..

Paysagiste concepteur de métier, la photo est pour moi un outil d'expression au quotidien, l'observation et la curiosité un art de vivre. Au travers de mes 'errances' je capture des instants, des émotions, je fige des souvenirs, que je partage comme un témoignage de ma manière de voir le monde et les émotions qu'il génère.

La Critique de l'équipe

Une très belle utilisation de l'espace et du clair obscure avec cette cathédrale.

Un grand bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.