Chérie, j’ai foiré mon dév !

Canon AE-1
Washi Z

Dans le film « Chérie, j’ai rétréci les gosses », ce qui m’avait marqué, c’était le côté aventure et le danger omniprésent.
Pour le défi j’ai donc emprunté des jouets à mon enfant, et je les ai mis dans des situations où le danger n’est jamais très loin.

Quant au deuxième défi, je me suis focalisé sur les paysages tout en verdure. Et pour renforcer l’aspect « infrarouge », j’ai utilisé un filtre orange.

Cependant, tout ça c’était sans compter sur un bel échec au développement. Soit cette pellicule n’aime pas le café (Caffenol semi-stand), soit je me suis loupé quelque part.
Toujours est-il que les négatifs sont ressortis très très sombres de la cuve. Heureusement, le scanner et un peu de post-traitement m’ont permis de faire ressortir des images.
Entre le développement et le scan, ça a été un ascensseur émotionel bien typique de l’argentique !

Au final, même si ce n’est pas le rendu normal de la Washi Z, ça donne un certain « style » ^^ .

La Critique de l'équipe

Effectivement, quelques soucis de développement : Il est vrai qu'associer pellicule expérimentale et développement alternatif, c'est parfois quitte ou double.

Cependant, il y a effectivement un "look" dans les images, preuve que même en ratant, on peut aujourd'hui récupérer beaucoup (merci le numérique, un peu, quand même). Tant mieux, car concernant les défis, c'est plutôt réussi, avec de belle mises en scène de tes petits personnages (qui, vraiment, affrontent tous les dangers... Pourquoi tant de haine ?!). Pas mal trouvé aussi le singe acrobate, et belle contre-plongée sur le chat, ça lui donne de l'ampleur !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.