Contre-jours et promenade (kentmere 400 + Leica r4/ Summicron 50mm)

En me promenant non loin de chez moi, à la campagne, j’ai fait face à de surprenants reflets, j’ai croisé des monstres, j’ai (re) découvert des lieux incertains, ma propre image… J’ai pris quelques libertés avec le sujet original, en photographiant à contre jour sans viser l’effet silhouette. J’avais envie de voir comment la pellicule se comportait et je n’ai pas été déçu. C’est mon premier défi, mon premier mois d’abonnement et l’expérience est franchement enthousiasmante.

Infos de prise de vue

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.