De Weston aux jeux d’ombre

J’avais déjà repéré cette pellicule, mais je me disais un film N&B à développer dans de la chimie couleur, un truc de flemmard pour ne pas faire du labo à la maison. Mais une fois que je l’avais dans les mains je me suis pourquoi pas, du coup avec mon Nikon F4 et deux flashs de studio en lumière continue, je me suis amusé à reproduire les ambiances de Edward Weston. J’ai continué sur l’autre défi à la recherche des ombres dans mon appart. Quand j’ai découvert le résultat, je n’ai pas été déçu, un magnifique grain, de beaux noirs profonds et des ombres à couper le souffle. Je vais l’utiliser à nouveaux et avec beaucoup de plaisir. Merci Baptiste pour ces belles découvertes.
J'ai commencé la photo il y a bien longtemps avec le Nikon F801 que ma belle maman m'a donné, je me suis essayer au tirage ce qui m'avait beaucoup plus. Je suis ensuite passé au numérique et j'ai abandonné l'argentique. En 2019, un collègue me propose son canon AE-1, qui prenait la poussière dans son grenier, et ce fut le déclic. J'ai repris avec grand plaisir la photo argentique, ressorti mon agrandisseur et redécouvert les plaisirs du développement N&B et du tirage.

Infos de prise de vue

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.