Et la rose aux corbeaux a sourit

Est-ce là que demeurent les desseins incertains ? On dirait qu’un cœur pleure les souvenirs de demain.

Je suis étudiante en Master Métiers de la Culture dans le domaine franco-allemand et pratique la photographie argentique depuis quelques années déjà.

La Critique de l'équipe

Merci pour ton partage.

Il y a une ambiance très poétique à tes images et à ta série, pour une raison que je ne saurais définir. Les couleurs sont très pastels, douce, ce qui contribue à une ambiance mélancolique, renforcées par les vues de statues et des photographies de dos.

Une belle série !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.