Portraits en double exposition (et persévérance)

Ce que je peux dire, c’est que cette Apx 100 m’aura mise à rude épreuve !

J’ai choisi le défi de portraits en double exposition. Pour se faire, et pour m’entrainer pour de futurs film swaps, j’ai décidé d’utiliser mon Canon AL-1 et d’y charger la pellicule deux fois. La première série de photos est composée de paysages ou de plantes, la seconde de portraits. 

Entre ces deux séries plusieurs mésaventures : un mauvais chargement du film la seconde fois et donc trente portraits pris dans le vide…  Puis un chargement avec un alignement de la pellicule totalement décalé de la première série.

Mais je ne me laisse pas abattre et après un bon recadrage, voici quelques photos rescapées où je trouve que la double exposition apporte quelque chose d’intéressant.  L’exercice était chouette, surtout qu’ici j’ai aimé laisser jouer un semi hasard (j’avais pris quelques notes lors des prises de paysages mais je les ai volontairement laissées de côté la plupart du temps, car j’aime les surprises). J’essaierai probablement à l’avenir de m’appliquer un peu plus dans l’association des expositions et le jeu sur les contre-jours pour des portraits silhouettes, sans la contrainte d’exposer entièrement deux fois.

Après quelques années de pratique amateur de la photo exclusivement en numérique, c'est par curiosité que je me suis essayé à l'argentique. Depuis mon reflex numérique prend quelque peu la poussière ! Je suis également une mordue de polaroid.

La Critique de l'équipe

Le hasard a bien fait les choses, il y a vraiment de belles images dans celle que tu nous proposes.

J'aime particulièrement les trois dernières de la série qui fonctionnent plutôt bien. Merci pour ta persévérance avec le défi, les doubles expositions peuvent parfois être difficile à organiser et à bien caler entre deux thème, mais tu t'en ai bien sorti !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.