Street Vanitas

J’ai trouvé ce défi particulièrement difficile, l’idée d’adapter à ma pratique de rue le style des Vanitas m’a semblé un obstacle insurmontable au début, et ai eu du mal à trouver l’inspiration à temps. Heureusement, les fêtes de Noel approchant, et Londres se préparant avec ses étals de cadeaux et ses réductions du Black Friday appelant au consumérisme à outrance m’a aidé à explorer en photographie de rue les thèmes d’accumulation, de solitude, et de vacuité de l’existence propre aux vanités plus traditionnelles, tout en prenant des libertés sur certaines photos. 

Je suis un jeune étudiant dont la passion pour l'histoire m'a conduit a acheter un appareil photo soviétique de 1979, un Lubitel 166 spécial JO de Moscou. C'est ainsi que j'ai commencé à faire de la photographie argentique, et d'ailleurs de la photographie en général. Désormais j'ai étoffé un peu ma collection d'appareils, majoritairement soviétiques toujours. Je suis encore très débutant et je n'ai pas pu shooter beaucoup de pellicules encore.

La Critique de l'équipe

Pas facile la photo de rue avec la Purple pour la gestion des couleurs, mais tu t'en sors plutôt bien !

Pas mal de prendre comme sujet le BlackFriday pour coller au thème de la vanité, dans le fond en tout cas. Dommage que certaines images soient un peu flous, ce qui perturbe un peu la lecture, notamment quant il s'agit de l'accumulation des objets dans les vitrine, un peu central pour le thème choisi.

Autrement, bien joué !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.