Tentative de double-exposition

C’était la première fois que j’exposais deux fois le film en entier. Occasionnellement j’ai déjà fait de la double exposition grâce au petit bouton qui détache le film sous mon boîtier. 
J’ai fait face à un BIG décalage au fur & à mesure des prises de vues. Les 5 images qui n’ont pas de trait au milieu sont les seules rescapées, les autres ont toutes une marque plus ou moins visible. Depuis, j’ai fait deux films swap & je maîtrise un peu mieux la tension du film. Cette APX aura donc était offerte en sacrifice, paix à son âme. 
La première exposition je n’ai fait que du végétal & des textures à Bordeaux, la seconde ce sont des images prises lors d’un séjour à Bilbao. Ma préférée est celle du stade de foot pour son ambiance mystique, mais celle juste avant avec les deux immeubles est la plus réussit en terme de double exposition il me semble.

Merci, toujours, de nous faire sortir de notre zone de confort et nous permettre d’essayer pleins de choses différentes 🙂 

La Critique de l'équipe

Dans ton malheur le décalage a fini par rejoindre le centre de l'image, ce qui est moins gênant qu'un trait sur les côtés (dans mon opinion). Ce sont les risques de la double exposition !

Il y a cependant de belles images, effectivement, celles des immeubles et du stade fonctionnes très bien. C'était une bonne idée de choisir deux thématiques différentes pour chaque exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.