Vu à travers l’oeil de l’émule

Pour réaliser le défi de Juin, j’ai choisi deux sujets différents dont voici le premier: ma petite collection d’appareils 6X6. Cherchant à trouver une idée (peut-être) originale pour réaliser le défi “cadres”, je me suis souvenu de mes trois boîtiers 6X6. Sachant que le Lomo Lubitel 166 n’a pas de vrai dépoli pour juger la mise au point dans le viseur, je me suis dit que photographier Le Rolleiflex et le Baby Rolleiflex à travers celui-ci pourrait respecter le premier défi. En même temps, profitant du Micro Nikkor 60mm f/2.8, je pouvais capter quelques détails en passant. Pour “rester dans le sujet”, j’ai développé les pellicules (oui, c’est bien le pluriel qui s’impose ici) dans du Fomadon R09. 

conc. photo “bonus”: 😉

J’ai bien dit “les pellicules” pour la simple raison, que j’ai gâché la pellicule de Box argentique en me trompant de boîtier et en l’ouvrant en pleine lumière pour ensuite rembobiner le film complètement et en le développant alors avec seulement six ou sept prises “inondées” de lumières parasites. Heureusement j’ai pu commander de nouvelles pellicules Fomapan 100 édition anniversaire chez mon labo de confiance.  

Enseignant de français dans un lycée au Luxembourg, je partage aussi ma passion pour la photographie argentique avec mes élèves en leur offrant des cours à option.

La Critique de l'équipe

Une chouette idée de mise en scène pour ce défi "cadre dans le cadre" !

Il y a un belle effet de mise en abîme du travail de photographe dans ta série, que tu as parfaitement exécuter techniquement.

Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.