Washi Z : Le vert passe au blanc

Malgré des problèmes de développement (tout du moins de mise en spire qui m’ont conduits à mettre la pellicule directement dans la cuve sans la spire !) j’ai pu sauver ses 11 images sur les 24.

Quelle nouvelle belle découverte cette Washi Z. Encore un grand MERCI Jane & Baptiste pour ce nouveau défi qui au fil du temps réveille mon cerveau droit 😉 J’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ces photos, que ce soit avec les petits personnages (peut-être un peu trop petits), la loupe, la mise en scène avec l’appareil photo et les pellicules … que du bonheur.

Du plaisir aussi à faire des séries de 3 photos de végétation (sans filtre, avec un filtre rouge et enfin un filtre infrarouge IR720) … malheureusement, sur les 3 séries, je n’en ai qu’une qui ait ressortie de mon périlleux développement ! … et j’ai encore besoin d’un peu de pratique pour bien maitriser l’exposition dans ces 3 conditions de prise de vue … Du coup j’ai commandé des Washi Z afin de poursuivre les expérimentations.

Retour aux sources pour moi avec la photographie argentique après quelques années d'errance avec des boitiers numériques.

La Critique de l'équipe

De très belles images dans ta série, avec l'usage malin de la loupe pour jouer sur différents plans de mise au points, ça marche très bien ! On voit bien l'apport de la loupe en terme de composition par rapport aux images où tu ne l'as pas utlisé. Contrastes et expositions sont bien maîtrisés, même dans les photos en infrarouge, qui ne sont pas facile à prévisualiser.

Bravo !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.