Zurich sous le spleen

Difficile de respecter le défi si les conditions sont loin d’être remplies pour le réaliser. J’ai pourtant essayé de faire de mon mieux en voulant représenter le spleen non pas par une ambiance estivale pesante, mais en photographiant des endroits plus ou moins touristiques de Zurich en Suisse sous un temps plutôt maussade et désolant. J’ai en passant tenté d’intégrer à mes photos le deuxième défi “Martin Parr”, mais sans conviction, je l’avoue.

Enseignant de français dans un lycée au Luxembourg, je me passionne depuis ma jeunesse pour la photographie et je partage ma passion avec mes élèves à qui je donne des cours optionnels en photo argentique.

La Critique de l'équipe

La météo a bien ajouté un côté spleen à tes images, complété par l'ambiance colorimétrique générale de la pellicule.

J'aime bien le sentiment de solitude qui se dégage de tes prises de vue, et les compositions sont soignées.

Sans suivre forcément le défi à la lettre, la série est très réussie.

2 réponses

  1. Hello, oui les photos sont plus « humides » que chaleureuses. Toutefois le rendu est interessant et le coté spleen passe bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.