Comment conserver tes pellicules argentiques ?

Aujourd'hui, je te donne quelques conseils pour la conservation de tes pellicules argentiques
avis
Baptiste EMGK
Photographe argentique et créateur de contenu. L’esprit malade derrière Box Argentique.

Salut toi ! On se retrouve aujourd’hui pour un nouvelle capsule Question Argentique, où je réponds a tes questions autour de l’argentique. La question du jour revient très souvent : Comment conserver ses pellicules argentiques ?

Tu l’auras remarqué, toutes les pellicules comportent une date d’expiration, entre 2 et 3 ans après la date de fabrication. C’est la date avant laquelle il faut shooter et développer la pellicule.

Cette date n’est pas à prendre cependant comme une date à ne surtout pas dépasser : même périmée, ta pellicule continuera de fonctionner. Cependant, la chimie va commencer à se dégrader, et selon le type de film, sa sensibilité, et les condition de conservation sur le long terme, cela peut avoir une influence sur le rendu de tes photo. Il y a une vidéo dédié aux pellicules périmés sur la chaine que tu retrouvera dans l’écran de fin de cette vidéo.

Faut-il cependant prendre des mesures préventive pour améliorer la conservation de la pellicule, avant sa date de péremption ?

Dans la majorité des cas, si tu shootes et développes la pellicule avant sa date de péremption, il n’y a pas de mesures particulières à prendre : Tu peux conserver ta pellicule comme tu conserve tes céréales, dans un endroit sec, à l’abris de la lumière et de la chaleur, dans leur tube en plastique. D’ailleurs, je te déconseille d’ouvrir tes pellicules avant utilisation, les tubes étant étanches, ils aident à la conservation de la pellicule.

Si tu achète un lot important que tu veux conserver dans le long terme, ou si tu récupères des films proches de leur date de péremption, tu peux, comme ton repas de la vieille, les mettre au réfrigérateur, voir au congélateur pour ralentir la dégradation de la chimie.

Il faut dans ce cas prendre quelques précautions : Bien laisser les pellicules dans leur boite en plastique, voire les placer dans un contenant étanche, pour éviter l’humidité. De même, quand tu voudra les utiliser, il faut les laisser reposer à température ambiante avant de les utiliser : entre 5 et 8 heures suffisent pour une pellicule réfrigéré, pour une pellicule congelée, attends au moins 24h, 48h sont conseillées.

A l’inverse, certaines conditions de conservation peuvent nuire à ta pellicule : une trop forte humidité peut dégrader rapidement l’émulsion, tout comme une trop forte chaleur, même si la pellicule reste dans sa boite : Évite donc la plage-arrière de la voiture en plein mois d’août, le rebord d’une fenêtre ou même un étagère frappé par la lumière.

Globalement, la pellicule argentique reste un matériau durable et solide dans des conditions normales, et il est inutile de trop stresser sur la conservation et la péremption de la pellicule : Même si la date est dépassé de quelques mois, voire quelques années, l’impact ne sera pas trop grand, même si tu n’as pas pris de mesure de conservation particulière. C’est surtout pour des lots de pellicule plus anciens que la méthode de conservation va avoir un impact sur le rendu des photos.

Merci d’avoir regardé cette vidéo, n’hésite pas à poser toi aussi ta question argentique en commentaire pour une réponse dans les prochains épisodes. De mon côté je te dis à très vite, et d’ici là, bonne photo !

2 réponses

  1. très interessant, et j’ai une question à propos des films exposés, conservés au réfrigérateur ou congelo: quid de leur conservation maxi et quelle méthode développement (pour le noir et blanc) appliquer ? faut-il modifier la durée de développement par exemple ou utiliser de la chimie spécifique ?

    1. Bonjour,
      Pour les films exposé, la conservation reste la même, il faut les traiter le plus rapidement possible après exposition, sachant qu’un film peut très bien attendre quelques semaines sans soucis.
      Pour le frigo, pourquoi pas, mais il n’y a pas vraiment d’utilité à moins de vouloir conserver longtemps ses films exposé… Mais en même temps, il n’y pas vraiment d’utilité à conserver ses films exposé pendant des lustres non plus. Toujours faire bien attention à l’humidité.
      J’éviterais le congélateur cependant, mais c’est peut-être juste psychologique !

      Pas besoin de développement particulier sauf film très ancien (genre récupéré dans un grenier et exposé depuis plusieurs années), auquel cas privilégier le Stand Dev.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.